Mon blog voyage sur la planète animale      A PROPOS           CONTACT
Faille de Léon Dormido au large de San Cristobal aux Galapagos

Plongée dans la faille aux requins de Leon Dormido : le grand frisson

On ne pouvait pas visiter les Galapagos sans passer par la case plongée et découvrir l’incroyable monde sous-marins de cette réserve naturelle exceptionnelle. Sur l’île de San Cristobal, la décision est prise de se mettre à l’eau, malgré un temps peu propice à la visibilité.

La faille de Leon Dormido au large de l'île de San Cristobal aux Galapagos
La faille de Leon Dormido au large de l’île de San Cristobal aux Galapagos

Manque de bol, ni mon compagnon, ni moi n’avions pris nos certificats de plongée bouteille, il a donc fallu se contenter d’une sortie snorkeling… Mais quelle sortie!!

Nous n’avions pas de plan particulier, si ce n’est de nous en mettre plein la vue. Message reçu par notre club de plongée, le Wreck Bay Diving Center, qui nous propose de nous embarquer direction la faille de San Cristobal, plus connue sous son nom local Roca León Dormido, située entre deux rochers volcaniques qui s’élancent hors de la mer, à deux heures au large de l’île de San Cristobal.

C’est là que viennent se réfugier de nombreux animaux marins et plus particulièrement les requins marteaux, les requins à pointes blanches et à pointes noires.

Ma première plongée avec des requins… l’excitation est à son comble. La peur n’est alors pas la première sensation qui me vient à l’esprit, juste cette sensation troublante de l’inconnu et le désir irrationnel de m’approcher au plus près de cet animal qui a toujours suscité tous les fantasmes.

 

 

cap sur la faille de Leon Dormido

Leon Dormido aux Galapagos
Cap sur Leon Domido la faille aux requins au large de San Cristobal

Aurons nous vraiment la certitude d’en croiser? Notre accompagnateur affiche un large sourire avant de nous « jeter » à l’eau. Le grand frisson est immédiat. Mon compagnon Hervé se retrouve un quart de seconde nez à nez avec un requin marteau, dont je n’ai que le temps d’apercevoir le bout de la queue. Je ne sais pas lequel des deux a été le plus effrayé par cette rencontre inattendue.

Cette première émotion passée, nous voilà à la queue leu leu en train de nous approcher de la fameuse faille, longue d’une dizaine de mètres. Et là, soudain, un premier requin surgit face à nous, puis deux, puis trois, dix, tout à coup une centaine de requins nous entourent…Un « tourbillon » de requins qui suivent tous la même direction. J’en oublie de respirer tant ce moment est à la fois inquiétant et fascinant.

Leon Dormido
Les requins nous entourent mais nous ignorent
Leon Dormido
Les requins apparaissent du néant par centaines

Les requins semblent tournoyer dans un ballet sans fin entre les rochers, pour s’engouffrer à nouveau dans la faille. Leur nombre est impressionnant. Mais une fois la surprise et l’appréhension passée, ce n’est que du bonheur à l’état pur, la chance de pouvoir observer ces silencieuses et incroyables créatures en toute sécurité.

Notre accompagnateur nous avait bien expliqué avant de nous mettre à l’eau, qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, les requins ici trouvent bien assez de nourriture au sein de la réserve naturelle des Galapagos pour s’intéresser à notre triste chair. Et effectivement,  ils nous ignorent littéralement… Il ne nous reste alors plus qu’à profiter de ce spectacle inouïe. Cette plongée restera une des nombreuses expériences inoubliables sur l’archipel des Galapagos.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge

UA-68257189-1
Close